webcity



webcity

bienvenue chez vous
 
        . . . .        

 | 
 

 analyse de antiguone

         
ANOUAR1991





: 634
: 25
Localisation : saada
: 10
: 0
: 12/04/2007

: analyse de antiguone    14 - 11:22

I - Diffrences avec la tragdie classique :

Le Prologue est comme le "ralisateur" de la pice. La distance avec Sophocle est marque par la familiarit des attitudes des personnages, les gardes jouent aux cartes, et Ismne bavarde, et aussi par les anachronismes.
Normalement, lors de la scne d'exposition, les personnages principaux et l'intrigue sont exposs par un dialogue qui ne s'adresse pas directement au public. Dans Antigone, elle est beaucoup plus schmatique, elle est traite d'une manire moderne, les personnages sont prsents de manire organis par ordre de proximit avec Antigone et l'un aprs l'autre.
Tous les personnages sont sur la scne, mais ils sont l comme si ils n'taient pas encore en reprsentation mais en coulisses.
On peut aussi noter l'cart entre le personnage d'Antigone et son actrice : "Elle pense. Elle pense qu'elle va tre Antigone tout l'heure", "il va falloir qu'elle joue son rle jusqu'au bout..." La distance entre spectateurs et acteurs est marque : " de nous tous, qui sommes l bien tranquilles la regarder, de nous qui n'avons pas mourir ce soir" Le vocabulaire du thtre est utilis ce qui ne nous permet pas d'oublier qu'on est au thtre. Le suspense a t "cass". Mais, en fin de compte, non, comme on connat l'histoire, on a comme une espce de supriorit par rapport aux personnages, et on ne connat pas les ractions qu'ils vont avoir durant la scne. Anouilh le dit lui mme dans dipe ou le Roi boiteux (cliquez ici pour voir l'extrait o il en parle ). Par ailleurs, on sait qu'on va voir une tragdie : la mort des personnages est annonce et ils n'ont aucune issue pour y chapper.
Anouilh veut faire quelque chose de nouveau avec Antigone : il a crit en prose avec un registre courant familier alors que traditionnellement, les tragdies sont crites en vers et avec un registre soutenu ; on dcouvre de nombreux anachronismes dans son uvre comme : les trois gardes qui jouent aux cartes alors que les cartes n'existaient pas de ce temps - l et ils ont un chapeau au lieu d'un casque ; la reine tricote au lieu de s'occuper d'amour ou de politique, les gardes nous parlent de leurs enfants et de leurs femmes, ce qui ne se faisaient pas dans la tragdie classique, on nous dit qu'Ismne aime danser, ce qui est joyeux, alors que la tragdie doit tre tragique ; on nous dit aussi propos des gardes qu'ils "sentent l'ail, le cuir et le vin rouge", Anouilh traite les gardes sous un angle familier et en plus ils auront le droit la parole dans le texte, alors que dans la tragdie classique, ils n'ont pas le droit de s'exprimer et on ne parle pas du tout de leur vie prive.
    
    http://anouar19.c.la
 
analyse de antiguone
          
1 1

:
webcity ::   :: madariss :: 1 bac-